Revenir en haut Aller en bas


INTERDIT AUX MINEURS
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Welcome à Moscou
la capitale corrompue...
Un univers sans limite, où la liberté totale d'écriture est infinie. Un paradis, un havre de paix, créé rien que pour ceux qui cherchent à se plonger dans les interdits, caché des yeux indiscrets.
★ Te voilà averti ! ★
Rejoins les indécents de cette ville dépravée...
Enlevez des gens en votant par là. Vous pouvez également poster sur nos sujets de publicité ici et là ! ♥



Isabella fiche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Nom de la catégo :: Nouvelle version 3. :: fiche perso

pgn

avatar

»Avatar : Sophia Bush, la plus belle!
» http://i.imgur.com/jNPs7mJ.gif
»Messages : 229
»Date d'inscription : 23/03/2011
»Où êtes vous? : En enfer !!!
» Occupations & Activités : Combattre les Drakons!!!
»Humeur du perso : Déterminée & Combattante !!!



Ven 19 Fév - 21:59

Sujet: Isabella fiche







Isabella Del Aguila


Qui suis je?


Que caches tu?
Anecdotes

Elle n'est pas au courant que ses parents n'étaient pas ses véritables parents ✘ Elle a une sœur jumelle dont elle ne connait aucunement son existence, et pourtant, elle a toujours sentie une partie d'elle manquante, comme si elle lui manquait quelque chose ✘ A sa naissance, le médecin a fait croire à sa véritable famille qu'elle était morte quelques minutes après sa naissance à cause des malformations respiratoires ✘ Elle pense qu'elle est donc née à New York alors que le médecin s'est chargé de l'amener aux USA auprès de la famille adoptive (Parents qui n'étaient pas au courant du trafic d'enfants) ✘ Elle a appris à se battre au corps à corps, ainsi qu'à la boxe ✘ Elle sait manier les armes à feu et blanche ✘ Elle a vécue dans les rues de NY, fréquentant des personnes non fréquentables ✘ Elle n'est plus vierge depuis longtemps, 19 ans ✘ Elle n'est pas une fille facile, et a un sacré caractère, elle n'a pas froid aux yeux ✘ Elle peut être soumise et dominante ✘ Elle est fascinée par l'Harem malgré elle ✘ Elle veut quitter cet endroit ✘ Le chocolat c'est sa drogue  ✘ Elle est toujours attirée par les hommes ténébreux, dangereux ✘ Elle se croyait amoureuse de son ex fiancé ✘ Sa drogue, c'est le chocolat.

J'aime et j'aime pas

aime danser ✘ déteste les beaux parleurs ✘ aime le sucre ✘ déteste le mensonge ✘ aime les hommes ✘ déteste qu'on lui dise non ✘ aime sa liberté ✘ déteste les hypocrites ✘ aime le sexe ✘ déteste la vulgarité ✘ aime la brutalité dans le sexe ✘ déteste qu'on lui marche dessus ✘ aime provoquer ✘ déteste la jalousie ✘ aime la chaleur ✘ déteste attendre ✘ aime écrire ✘ déteste être enfermée ✘ aime manger ✘ déteste se sentir observer ✘ aime les animaux ✘ déteste les coups dans le dos ✘ aime la belle lingerie ✘ déteste le maquillage vulgaire ✘ aime qu'on la caresse, qu'on s'occupe de son corps ✘ Déteste qu'on la manipule.


P'tites infos
Nom : écrire ici. Prénom(s) : Isabella.Surnom(s) : Bella.Age : 24 ans.Date et lieu de naissance :15 aout 1991 à Johannesburg mais en réalité, elle croit qu'elle est née à New York..Origines :Sud Africaine et Allemande mais elle se croit américaine avec des origines Brésiliennes, comme celles de ses parents..Etat civil :Célibataire.Orientation sexuelle : Hétéro.Préférence sexuelle :Qu'importe, on ne lui donne pas ce choix. Elle n'est pas une soumise de nature..Statut au sein de l'harem : Jouet ambulant, poupée dont on tire les ficelles. Elle est une martyre, une esclave..Métier/occupation : Étudiante en médecine, elle a été obligé de les arrêter.Qualités : Franche, loyale, perspicace, sensible, passionnée, combative, instinctive, déterminée, charismatique, méfianteDéfauts : Solitaire, impulsive, rancunière, violente, provocatrice, insoumise, mystérieuse, insolenteGroupe : Martyre Insoumise.Célébrité : Adriana Lima.

Un corps sain avec un esprit sain

Caractère
Qui est-elle ? Où va t-elle ? Pourquoi ? Test psychologique et existentiel ? Pourtant c’est simple pour moi d’y répondre sans réfléchir. Exemple :
Qui suis-je ? Une orpheline sans importance, une jeune femme banale.
Où vais-je ? Là où le vent m'emporte.
Pourquoi ? Parce que je suis une âme libre.
Ok, ok ce n’est pas ça que vous vouliez… Mais je déteste causer de ma personne, pour ce qu’il y a à en dire aussi. Mais bref, je vais le passer ce test de personnalité.

Alors je suis de genre féminin, au cas où mes airbags de devant, mes hanches arrondies et ma taille fine ne vous l’auraient pas encore indiqué. Donc je suis née femme, merci mère nature. Bon, non, ça ne va pas...je vais reprendre sérieusement...

S’il n’y avait qu’un seul mot pour caractériser Isabella, ce serait l’impétuosité. Ce n’est pas son caractère qui a forgé son histoire, mais l’expérience de sa courte vie qui l’a forcé à se montrer forte. Elle a depuis longtemps banni le mot peur de son vocabulaire et la fougue demeure son credo en toute circonstance, ce qui la rend le plus souvent téméraire. Ce n’est pas que la jeune femme n’a pas conscience de ses actes, mais pour elle, il n’y a plus rien à perdre. Indépendante, elle se considère comme seule maître de son destin, ne se conformant qu’à sa seule éthique. Bella est une personne assez dur a cerner. Son caractère est relativement complexe et la jeune femme est plutôt imprévisible. Affranchie et de nature secrète, elle ne se fie à personne, se retranchant la plupart du temps derrière un mur d’indifférence et d’arrogance. Ne pas se laisser prendre au piège, ne pas s’attacher pour ne pas souffrir… tel est son chemin de vie. Elle n’en demeure pas moins une fidèle amie pour ceux qui auront su gagner sa confiance.
Elle est d'une fierté incroyable et incapable de demander de l'aide, se refuse d'être ainsi débitrice de quiconque. Les contraintes, très peu pour elle.

Dans ses moments de bonne humeur, Bella est quelqu'un d'adorable; sous les traits de la jolie rebelle se cache un cœur en or et une fois sa confiance gagnée, soyez sûrs que son amitié vous restera à vie. Dans la douceur, elle sait être sensuelle et féline, caressante voir même passionnée. Mais dans son agressivité, elle est plus tranchante qu'un couteau fraîchement aiguisé, ses répliques cinglantes vous atteignant en plein cœur de sorte que vous ayez peine à vous en relever; elle n'hésite pas à en venir au mains pour se défendre.

Alors je l’ai réussi votre test ridicule de personnalité ou je suis trop dangereuse pour vous ? Bon, question suivante.


Physique
Loin d’être vulgaire, la jolie jeune femme est féline dans le moindre de ses mouvements, gracieuse et légère. Sa démarche est à rendre fou par la sensualité de ses pas et le balancement aguicheur de ses hanches. Elle est très grande par la taille mais elle brille par sa beauté féline. Au niveau silhouette, le galbe de ses hanches, accentuant la finesse de sa taille se balance au rythme de sa démarche élégante, féline et d'une naturelle sensualité. Chacun de ses gestes sont emprunts d’un certain mysticisme.
En globalité, Bella est une très belle jeune femme. Ce n'est certainement pas la femme parfaite (qu’on le veuille ou non, on a toutes des défauts), mais ce n'est pas non plus une personne vis à vis de laquelle les hommes se détourneraient. Bien au contraire, elle a tendance à attirer les regards plutôt qu'à les faire fuir, et ça lui va très bien comme ça. Elle n'est pas de ces jeunes femmes qui se laissent faire pour un oui ou pour un non et son attitude dans sa globalité transpire de cette sensation.
Son visage fin de forme ovale est souligné d’une peau fine épargnée par les imperfections et à la peau légèrement mâte. Ses yeux sont d'un bleu éclatant, presque turquoise, a la limite de l'hypnotisant, ce qui lui donne cet aspect innocent qui en a fait craquer plus d’un. Ses sourcils forment deux arcades arrondies, lui donnant une certaine détermination dans le regard. D'un regard à damner. Son nez est petit, fin, et sa bouche sensuellement pulpeuse. Elle paraît être un fruit mûr dans lequel il serait bon de mordre avec délectation. Ses cheveux d’un brun brillant avec des éclaircissements châtain, tombent en cascades sur ses épaules et descendent jusqu’à la cambrure de ses fesses. Ils sont naturellement ondulés. Ses mains sont également très fines, mais un peu calleuses à l'intérieur de ses paumes, tout comme ses doigts qui se terminent par des ongles ni trop courts, ni trop longs. Il ne faut pas oublier de préciser que le charisme et le charme envoûtant qu’elle possède ont tous les éléments pour jouer en sa faveur pour obtenir certains privilèges ou avoir ce dont elle désire. En elle-même, sa carrure n'est nullement imposante, très grande, et fine, malgré qu'elle soit musclée. Le dos est droit, les épaules bien dessinées, les clavicules offrant un très léger relief sur un tronc offrant une poitrine de taille généreuse et respectable à la fois. Elle a un maintient fixe et un bon équilibre en toutes occasions, et une grande souplesse féline, même si elle reste relativement libre de mouvement. Chez elle, être droite ne signifie pas paraître frigide, c'est ainsi qu'il faut le comprendre, cela décrit la détermination.


Qui se cache derrière l'écran?

Pseudo IRL
Age : écrire ici. Des liens avec d'autres personnes? : écrire ici. Comment avez vous découvert le forum? : écrire ici. Vos impressions sur hoc : écrire ici.Votre rythme sur le forum : écrire ici. Confirmation de votre majorité : écrire ici. Réserver votre avatar? :(Le temps de faire votre fiche, vous pouvez réserver durant 10 jours)  écrire ici.Code du règlement :(5 bouts d'une phrase se sont glissés dans le règlement, mettez les)  écrire ici. Statut au sein de l'harem : écrire ici.

Recenser l'avatar :
Code:
[url=lien vers votre profil][b][color=#C71414][size=10]✘[/size][/color] [/b][/url] [b]nom de la célébrité[/b] [color=#9E6734][b]→[/b][/color] Nom du personnage




Dernière édition par Gabrielle MacCailein le Mer 24 Fév - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkfrith.forumgratuit.org

pgn

avatar

»Avatar : Sophia Bush, la plus belle!
» http://i.imgur.com/jNPs7mJ.gif
»Messages : 229
»Date d'inscription : 23/03/2011
»Où êtes vous? : En enfer !!!
» Occupations & Activités : Combattre les Drakons!!!
»Humeur du perso : Déterminée & Combattante !!!



Ven 19 Fév - 21:59

Sujet: Re: Isabella fiche






Histoire d'une vie


Entretien avec les maîtres


✘ Comment considérez-vous les maîtres suprêmes de l'harem, ainsi que la famille royale ? Avez-vous une relation spéciale avec eux ?Je les déteste, tout simplement. Ils sont mégalomanes, excentriques. Des espèces de sadiques, des pervers. Ils sont frappés. Voilà comment je les considère. Je les connais et je suis obligée de les côtoyer constamment, vu que mon maître est l'un des princes des lieux. Lazhar Al Delkhalek, lui même. C'est à cause de lui que je suis enfermée dans ces lieux maudits et que je suis sous son emprise. Il n'est pas question qu'il fasse de moi son pantin, son jouet !
✘ Pourquoi avoir choisi l'Harem? Que pensez vous de l'harem et de son environnement?Et puis quoi encore ! Vous pensez que je suis venue de mon plein gré? Vous rêvez ! Jamais, oh non jamais, je ne serai venue m'enfermer dans ce lieu corrompu. L'environnement est magnifique, cela va sans dire, mais on ne voyons pas son côté obscur.
✘ Que pensez-vous de la condition des esclaves? Que pensez vous des esclaves? Je dirai en étant moi même une esclave, la condition de vie au sein de l'harem n'est pas un cauchemar mais ce n'est pas un paradis non plus. Le plus sombre côté, c'est la privation de choix et de liberté. Puisqu'on me demande mon avis, je suis bien forcée de répondre...Certains martyres se soumettent aux désirs des tortionnaires, d'autres se rebellent contre eux, car ils veulent reprendre leur liberté, et je les comprends. Je me rebelle moins même mais je me soumets quand il le faut. Je veux vivre, et le meilleur moyen est de suivre les règles tout en gardant en esprits les différents manière pour sortir de cet endroit.
✘ Que pensez-vous des tortionnaires, les maîtres?Les tortionnaires, tous des pourritures? Non, il y en a qui sont bons et tolérants, j'ai du mal à l'admettre, mais il y en a qui sont de véritables salauds.
✘ Vos relations avec les tortionnaires et les martyres, entre vous ?Hum...en réalité, tout dépend de la personnalité des personnes que je rencontre entre ses murs. Je m'entends bien avec certaines personnes, et d'autres non, juste un feeling entre les différents rangs. Les esclaves doivent respecter les maîtres, mais parfois, c'est particulièrement difficile avec certains.
✘ Que pensez vous de la dominance et de la soumission? Pour tout vous avouer, j'ai toujours apprécié ce genre de relation entre la dominance et la soumission. Le plus important dans cette relation, c'est la confiance entre les partenaires mais dans ce lieu, c'est une toute autre histoire. On est forcé de se soumettre, on nous retire notre libre-arbitre.

Histoire

Raconte ta vie
« Dans les livres, on lit souvent que la peur procure une sensation de chaleur mais,
[...] la peur est froide, c'est une main gelée qui vous fige le cœur et s'enfonce dans les côtes comme un poing serré.
La haine la glaçait, malgré la tiédeur de l'air qui l'enveloppait comme pour lui faire croire que le monde, [...] était encore intact. »© Coeur d'Encre, Cornélia Funke.

Secouée par un frisson, Bella resserra le sweater passé sur ses épaules. Il faisait anormalement frais pour la saison, mais elle était en Angleterre désormais, plus exactement à Manchester. Après avoir refermé la porte-fenêtre, elle scruta à travers la vitre la nuit qui tombait. Inextricable fouillis végétal, le jardin couvrait un terrain en pente de l'autre côté de l'allée. Dans la lumière de plus en plus faible, elle suivit du regard le mur d'enceinte en pierre qui protégeait la maison d'un ami. Un ami de longue date qui lui avait prêté la maison pour un temps pour la dépanner. Plissant les yeux, elle tenta de percer la pénombre qui régnait sous les chênes majestueux, à l’affût du moindre mouvement suspect. Après avoir inspiré profondément, elle s'enjoignit de se détendre. Les chiens de garde qui veillaient au-dehors se taisaient. Tout était calme, trop calme même. Elle ne risquait rien, se dit-elle, sans parvenir à s'en convaincre. Inexplicablement nerveuse, Dany pianota un code sur le panneau de contrôle du système d'alarme pour l'activer. Mais la sirène qui se déclencherait alors ne préviendrait ni les forces de police, ni agence de sécurité. En cas de problème, elle se précipiterait sur son arme. S'il lui fallait de l'aide, elle préférait encore faire appel au diable plutôt que d'appeler la police. Trois mois après en être partie précipitamment, elle ne regrettait pas d'avoir quitté les Etats-Unis, New York, bien que la distance ne la protégeait pas du danger à venir. Était-elle plus en sécurité de l'autre côté d'un océan? Il ne valait mieux pas y songer. Le pourcentage appréhendés alors qu'ils tentaient de quitter le pays était affreusement élevé. La tournure prise par ses pensées la laissa pantoise. Une fugitive. Devait-elle réellement se considérer ainsi? Elle ne parvenait pas à se faire à cette idée même après des mois de cavale. Comment pouvait-elle être devenue, elle, Isabella Del Aquila, une fuyarde? Malgré son jeune âge, elle avait toujours été une citoyenne honnête et respectueuse des lois. Elle n'avait jamais rien attendu d'autre de l'existence qu'un toit sur sa tête, quelqu'un aimer, qui l'aimerait en retour, et un jour ou l'autre quelques enfants qui ne finiraient par sa faute à l'orphelinat. Elle avait trouvé tout cela en faisant la connaissant de Liam Campbell, descendant d'une famille liée à la noblesse britannique, digne représentant de la bonne société aux États-Unis . Du moins, l'avait-elle cru.

Elle émit un grognement de dégoût en jetant un dernier regard à la pelouse, puis tira vivement les rideaux devant la porte-fenêtre. Quelques années plus tôt, le monde lui semblait si différent. Merveilleux, excitant et plein de promesses et d'occasions à saisir. Riche de son courage indomptable et de trois cent dollars en liquide et avait déserté dès le jour de ses dix-sept ans l'orphelinat où elle avait grandi pendant huit ans. Elle avait perdu ses parents alors qu'elle n'avait que sept ans. Ses parents sont décédés tragiquement lors d'un accident de voiture. Elle avait survécu, mais elle avait eu plusieurs séquelles de cet accident.

Pendant sa fuite, elle avait été aux anges de découvrir qu'il existait des prêts étudiants que presque n'importe qui pouvait souscrire, même une orpheline de son genre, sans garantie. Cependant, elle était trop jeune pour rentrer à l'université. Pendant ce temps, elle vivait, vagabondait dans les rues de New York, rencontrant des gangs, de toute sortes, se liant d'amitié avec personnes non fréquentables. Ils étaient là, ils l'aidaient à tenir, et elle n'allait pas s'en plaindre. Elle n'avait personne, plus aucune famille, et elle avait besoin de se défendre dans cette ville dangereuse.

A dix-huit ans, après avoir pris un job de serveuse pendant quelques mois déjà et s'être inscrite à l'université, elle s'était lancée tête baissée dans la mission qu'elle s'était assignée. Faire quelque chose d'elle-même et de sa vie. Quoi, au juste? Elle l'ignorait, mais elle avait toujours eu la sensation qu'une rencontre décisive l'attendait au détour d'un chemin...

Environ âgée de vingt 23 ans, alors qu'elle était en deuxième année en droit, à l'université, cet événement imprévisible s'était produit sur son lieu de travail, le Diamond, un bar-restaurant et club, assez chic et bonne réputation. Sans l'avoir voulu, elle avait attiré l'œil, le cœur et la bague de fiançailles de Liam Campbell, riche et séduisant célibataire connu pour être l'un des meilleurs partis de la décennie. Tout s'était déroulé comme un merveilleux conte de fées. Pendant des mois, cinq mois pour être plus exact, elle avait marché sur un petit nuage de bonheur. Quatre mois avant sa fuite, lorsque celui-ci avait commencé à s'effilocher sous ses pieds, elle avait refusé d'y regarder de plus près et de se demander si le prince charmant ne régnait pas en définitive sur un royaume de ténèbres. Bella ferma très fort les paupières, regrettant de ne pouvoir effacer de sa mémoire quelques-uns de ses plus mauvais souvenirs. Comme elle avait pu se montrer crédule avec lui ! Et comme elle s'était ingéniée à leur trouver des excuses, à lui aussi bien qu'à elle, avant de devoir finalement se résoudre à fuir...

Un discret miaulement la ramena à la réalité. Elle baissa la tête et sourit au chaton qui constituait l'unique élément positif de toute cette histoire. Elle avait trouvé cette petite chatte errante, immédiatement baptisée Moonshadow, sur un air de station-service, au cours de sa fuite. La petite féline dressa la queue et fit le dos rond en se frottant contre ses chevilles. Elle se mit à ronronner avec enthousiasme. Bella se pencha pour la prendre dans ses bras et la câlina tout contre elle. Le petit animal lui offrait sans compter un présent inestimable: Un amour pur et désintéressé, que ne venait entacher aucun calcul. Elle se mit à fredonner en caressant les oreilles du chaton, mais elle s'arrêta net. Il lui avait semblé entendre un faible grattement à l'une des fenêtres. Parfaitement immobile, elle serra fort Moonie contre elle, et tendit l'oreille en retenant son souffle, mais rien ne vint troubler le silence. Sans doute une branche avait elle effleuré le toit. Elle poussa un soupir et s'efforça de se détendre. Elle y était presque parvenue lorsqu'une lame de parquet craqua au premier. Elle se retrouva immédiatement tendue comme une corde de violon. Doucement, elle déposa Moonie sur un fauteuil et leva la tête pour observer le plafond, guettant un nouveau craquement, mais qui ne venait pas. Il fallait vraiment qu'elle surmonte sa nervosité. Combien de temps allait-elle continuer à redouter de découvrir Liam derrière elle, un rictus un peu moqueur sur les lèvres, un automatique scintillant au poing? Cette crainte n'avait aucun fondement. Liam ne pouvait la retrouver où elle était. Elle était en sécurité, elle en était parfaitement sûre. Dans ce cas, pourquoi se sentait-elle si affreusement vulnérable? Au cours des jours qui venaient de s'écouler, elle avait eu la sensation étouffante que quelqu'un l'épiait, surtout la nuit. Comment se douter que quelqu'un l'épiait? Aucun. Elle ne pouvait se défaire de cette angoisse morbide. La part la plus instinctive d'elle-même ne cessait de la mettre en garde contre un danger imminent, une menace d'autant plus redoutable qu'elle était insaisissable. Bella avait appris à écouter son instinct et la plupart du temps, il ne la trompait pas.

Il avait même eu raison en ce qui concernait Liam. Au tout début de leur rencontre, elle avait eu un mauvais pressentiment à son sujet, mais elle l'avait mis sur le compte de son manque de confiance en elle, de son jeune âge et de son innocence. Cet homme était l'un des célibataires les plus convoités de New York...Comment une femme comme elle aura-t-elle pu ne pas se sentir déstabilisée par lui? Ce n'est que bien plus tard qu'elle avait compris qu'étant restée seule trop longtemps, elle avait voulu croire coûte que coûte au conte de fées et faire en sorte que la réalité se pose sur ses désirs. Aussi s'était-elle bercée de demi-vérités, de petits mensonges, pour ne pas avoir à reconnaître que son prince charmant n'était pas l'homme qu'il semblait être. Elle s'en voulait d'avoir été cette pauvre folle qui n'avait demandé qu'à se laisser berner.

Isabella inspira profondément et emplit ses poumons de l'air de son intérieur, avant de sursauter et de se retourner vivement. D'un œil méfiant, elle observa la porte-fenêtre ouverte. N'avait-elle pas fermé cette porte tout à l'heur? En fait, elle s'était pratiquement certaine de s'en être occupée. Prudemment, elle referma la porte et les rideaux, sans se douter qu'une autre présence que le chaton était dans la maison...

Ses nerfs malmenés lui jouaient des tours, décida t-elle. Rien de plus. Aucun visage grimaçant ne l'épiait derrière la vitre. Aucun aboiement ne se faisait entendre, et aucune alarme s'était déclenchée. A quoi bon prendre tant de précautions si elle ne parvenait pas à se détendre...

Elle se détourna et retourna rejoindre sa petite compagne dans le salon en marmonnant une invective grossière à l'adresse des hommes trop séduisants. Il lui semblait moralement inacceptable qu'un être aussi malfaisant que Liam ait pu être si agréable à regarder. Son sens de la justice s'insurgeait contre une telle anomalie. Pour elle, le visage des gens aurait dû refléter ce qu'abritait leur cœur. Si son fiancé avait été aussi vilain d'aspect que son âme était laide, elle ne se serait jamais retrouvée du mauvais côté d'une arme à feu. Bien sur, Bella avait appris de la plus dure des manières qu'on était jamais, qu'on tienne l'arme ou non, du bon côté d'un revolver. Liam avait fait croire qu'elle avait tué un homme alors que c'était lui le meurtrier et non elle. Juste par esprit de vengeance, il n'avait pas pu supporté qu'elle le quitte après avoir découvert qu'il travaillait avec la Mafia Russe. Elle avait déjà fait une tentative pour s'enfuir, mais elle n'avait pas réussi à lui échapper. Il lui avait fait payé par la violence de son poing. Rien que d'y penser, elle en frissonna brutalement. Elle ne pouvait rien contre lui, il avait chargé toutes les preuves sur elle, en la faisant passer pour une criminelle. Elle ne pouvait rien contre lui, il avait chargé toutes les preuves sur elle, en la faisant passer pour une criminelle aux yeux des autres criminels, la mafia russe. Il n'était pas question qu'elle en parle à la police, car c'était sa parole contre celle d'un homme réputé. Sa vie avait été ruinée par Liam Campbell, séducteur magnifique, coureur de jupons patenté, homme hypocrite, fourbe et violent. Un Criminel. Tant qu'il lui restera un souffle de vie, elle se fit la promesse qu'elle ne se laissera plus jamais prendre au charme d'un homme à la beauté trop parfaite...
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkfrith.forumgratuit.org

Isabella fiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAREM OF CORRUPTION  :: Nom de la catégo :: Nouvelle version 3. :: fiche perso-